115, rue Napoléon Demarquette
62110 Hénin-Beaumont
06 58 75 92 11

Minéraux

Les minéraux sont constitués de matière non vivante. Un minéral est une formation inorganique naturelle qu’on trouve généralement à l’état solide, sous forme de cristaux, elle présente une structure atomique ordonnée et possède une composition chimique précise. Une roche est un assemblage plus ou moins ordonné d’un ou plusieurs minéraux. Ce sont des roches telles que le granite, le basalte et le gneiss qui constituent l’enveloppe solide première du globe terrestre, née du ... Lire la suite

Minéraux X

Les minéraux sont constitués de matière non vivante. Un minéral est une formation inorganique naturelle qu’on trouve généralement à l’état solide, sous forme de cristaux, elle présente une structure atomique ordonnée et possède une composition chimique précise. Une roche est un assemblage plus ou moins ordonné d’un ou plusieurs minéraux. Ce sont des roches telles que le granite, le basalte et le gneiss qui constituent l’enveloppe solide première du globe terrestre, née du refroidissement du magma primitif. D'autres roches, telles que les calcaires, les argiles et le grès, nés de l’érosion et de l’altération de roches préexistantes, se présentant sous formes de couches superposées, les strates. L’étude des roches constituent la pétrologie. Bien que chaque espèce cristallise sous une forme déterminée et spécifique, la plupart des minéraux peuvent aussi cristalliser sous des formes variées, cependant caractérisées par une identique symétrie. Il existe 32 groupes de symétrie cristallins ; parmi eux ont en dénombre 7 dont la symétrie est compatible avec les propriétés de symétrie réseaux. Ce sont les 7 systèmes cristallins suivants : Cubique ( dont la maille primitive est un cube, ex : chlorure de sodium), Quadratique (prisme droit à la base carré : zircon) ; Orthorhombique (parallélépipède rectangle ou prisme droit à la base losange) ; Hexagonal ( prisme droit à la base losange avec un angle de 120° : béryl ) ; Rhomboédrique ( parallélépipède dont toutes les faces sont des losanges : calcite) ; Monoclinique [ou clinorhombique] ( prisme oblique à la base losange ; gypse) et Triclinique (parallélépipède à base losange ; axinite). La classification des minéraux est basée sur leur s caractères chimiques et cristallographique, et comporte les principales classes suivantes : éléments natifs, sulfures, oxydes et hydroxydes, halogénures (chlorures, fluorures etc..) carbonates, phosphates, sulfates, silicates, ces derniers étant les plus nombreux. On distingue également en première approximation, et du fait des teintes les plus fréquentes, les minéraux blancs (quartz, feldspaths, feldspathoïdes), et les minéraux noirs (amphiboles, micas, péridots, pyroxènes et aussi ferromagnésiens), leurs proportions dans une roche magmatique permettant de définir un indice de coloration.

Agate

Aigue Marine

Alexandrite

Amazonite

Améthyste

Amétrine

Andalousite

Apatite

Apophylite

Aragonite

Astrophyllite

Aventurine

Azurite

Barytine

Blende

Calcite

Célestine

Cérussite

Chabazite

Chalcopyrite

Cinabre

Citrine

Cobaltocalcite

Crocroïte

Cyanite

Dioptase

Dolomite

Epidote

Fluorite

Fuchsite

Galène

Goethite

Grenat

Gypse

Halite

Hématite

Hémimorphite

Hiddénite

Jaspe

Jaspe rouge

Kunzite

Labradorite

Lapis lazuli

Lépidolite

Magnésite

Magnétite

Malachite

Manganite

Mica

Moldarite

Obsidienne neige

Oeil de tigre

Olivine ; Peridot

Opale

Orpiment

Orthose

Pierre de lune

Pistachite

Prehnite

Pyrite

Pyromorphite

Quartz Fumé

Quartz rose

Rubellite

Rubellite : Tourmaline rose

Rubis

Rutile

Saphir

Sardonyx

Scolécite

Serpentine

siderite

Sodalite

Sphalérite

Spinelle

Staurolite ; Staurodite

Stibine Antimoine Antimonite

Stilbite

Topaze

Tourmaline

Vésuvianite

Wulfénite

Wulfenite

Zircon

Zoisite à rubis

Marcassite

Quartz

Rhodocrosite

Rhodonite

Seraphinite

Vanadinite